MBUJI – MAYI : JED CONDAMNE L’ATTAQUE D’UNE RADIO PAR DES MILITANTS PROCHE DU NOUVEAU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE

La Radio Télévision Fraternité (RTF), une station communautaire de l’Eglise Catholique émettant à Mbuji- mayi, ville située au centre de la république démocratique du Congo, chef lieu de la province du Kasai – oriental,  a été attaquée samedi 16 mars 2019, par un groupe des manifestants se réclamant de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), le parti du nouveau Président de la République Démocratique du Congo, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Selon les informations parvenues à JED, cette attaque fait suite à la diffusion d’un reportage sur l’élection des nouveaux sénateurs parmi lesquels, l’ancien gouverneur de cette province Monsieur Ngoy Kasanji qui remerciait la population pour la confiance placée en lui, alors que l’Udps, le parti du président, n’a obtenu aucun siège de sénateur lors de ces élections. D’où la colère de ses militants qui se sont attaqués à plusieurs résidences de leurs députés provinciaux accusés de trahison ou de corruption. Selon un communiqué diffusé par la RTF les assaillants croyaient que Monsieur Kasanji était au studio d’où il lançait un appel au calme à la population. Ne l’ayant pas trouvé, ils se sont mis à saccager les installations de la radio. Tous les matériels de diffusion ont été cassés ou emportés.

Journaliste en danger (JED) condamne fermement cette attaque qui a réduit au silence cette radio de grande écoute. JED demande urgemment aux autorités d’initier une enquête afin que les auteurs puissent être sanctionnés