Nicolas Adiumi Kayembe, journaliste à la radiotélévision Maendeleo, émettant à Gety Centre dans la chefferie des « Walendu Bindi « , en province de l’Ituri, a passé sa deuxième nuit au cachot de la police nationale de cette localité. 

Il a été interpellé dans la soirée du 31 janvier 2024, alors qu’il se rendait à la station de sa radio pour le journal du soir par des éléments de la police qui n’étaient porteurs d’aucun document mais agissant sur ordre du chef coutumier de cette chefferie répondant au nom de Fidel Bangajuma. 

Après la première nuit passée au cachot, le journaliste Nicolas Kayembe a été longuement auditionné autour d’une interview réalisée avec le Chef sortant de la chefferie des Walendu Bindi répondant au nom de Olivier Peke Kaliaki, candidat malheureux aux dernières élections législatives, mais qui prétend toujours garder encore son poste de chef   parce qu’il n’a jamais fait une remise et reprise avec le nouveau chef Fidel Bangajuma.

Contacté par un correspondant de JED pour justifier son acte, ce dernier s’est refusé à tout commentaire. 

JED dénonce vigoureusement cette arrestation arbitraire du journaliste qui n’a commis aucun délit en faisant son travail et exige sa libération immédiate et sans conditions.

Catégories : A la une

error

Vous avez aimé cette page? Restez connecté!

WhatsApp

Pin It on Pinterest

Share This