Bumba : les trois journalistes de la radio Mwana Mboka ont été libérés

Dieu Agba, Albert Mohila et Patrick Bondo, tous trois, journalistes de la Radio Mwana Mboka, émettant à Bumba, dans la province de la Mongala, arrêtés le 22 avril 2022 pour avoir diffusé sur leur média, des propos injurieux contre le vice-premier ministre en charge de la Fonction publique, Jean-Pierre Lihau, à la suite d’un mandat émis à leur encontre par le procureur du tribunal de paix de Bumba, Atafu Atato Fidel, ont été libérés ce mercredi 4 mai 2022.

Depuis leur lieu de détention, l’un des journalistes avait toujours réfuté toutes ces accusations, pointant plutôt du doigt, le coordonnateur de leur radio comme auteur des propos incriminés contre le VPM Lihau.

Pendant ce temps, trois autres journalistes sont toujours détenus en prison à Mbandaka. Il s’agit de : Chillassy Bofumbo (Radio Sarah) ; Patrick Lola (indépendant) ; Christian Bofaya (Radio Mbandaka).

La libération de ces trois professionnels des médias intervient après la publication par JED, le 02 mai 2022, à la veille de la journée internationale de la liberté de la presse, d’un communiqué par lequel, il exige la libération immédiate de tous les journalistes actuellement en prison à Mbandaka et à Bumba, ainsi que la réouverture des médias actuellement fermés dans deux provinces, à savoir la Radio Sarah à Mbandaka ; la Radio Nsanga FM et la radio Télé Pacifique à Mbuji-Mayi dans la province du Kasaï Orientale et d’œuvrer en faveur de la liberté de la presse en décrétant, sans délai, un moratoire sur les arrestations et emprisonnements des journalistes tel que décidé par les Etats généraux de la presse.

Related posts