Matthieu Ntita, journaliste de la Radio-télévision la Voix Populaire (RTVP), émettant dans le district de Ngamdajika, province de Lomami (centre de la RDC) a été violemment agressé, le 17 décembre 2021, par un officier supérieur de la Police nationale, le Colonel Faustin Bobez alors qu’il couvrait une manifestation des chauffeurs-taxis contre la SONAS (Société National d’Assurance).

 Selon un journaliste local, ” le confrère a été, non seulement violemment tabassé, et admis aux soins intensifs, mais aussi son matériel de travail a été confisqué. Les autres journalistes présents ont aussi été victimes des insultes de la part de ce même Officier “.

 Par élan de solidarité, les organisations professionnelles locales, notamment l’Union Nationale de la Presse (UNPC) et Journaliste en Danger (JED) ont appelé les autres journalistes à décréter un embargo contre ce Colonel de la Police qui ne peut passer ou s’exprimer dans aucun média local jusqu’à nouvel ordre.