Kolwezi : JED exige la libération d’un journaliste détenu depuis près de 48 heures par les services des renseignements militaires

Journaliste en danger (JED) s’inquiète de la détention, depuis près de 48 heures, d’un journaliste -correspondant de la Radiotélévion Malaïka– chaîne émettant à Lubumbashi (Haut-Katanga) – à Kolwezi, chef-lieu de la province de Lualaba (Sud-est de la RD Congo), dans les installations de la DMIAP (Détection Militaire des Activités Anti Patrie). Stanislas Lumwanga a fait l’objet des graves brutalités au moment de son interpellation par un groupe de militaires des Forces Armées de la RD Congo et de la police qui l’ont conduit dans les installations de ce service des renseignements militaires.

JED appelle à sa libération immédiate et inconditionnelle.

Selon les témoignages recueillis par JED, Stanislas Lumwanga a été arrêté, le mardi 7 novembre 2017 au matin, à environs 15 Km de la ville de Kolwezi au moment où il prenait en image un groupe des militaires des FARDC et de la police qui extorquaient de l’argent aux motards devant une barrière qui aurait déjà été supprimée par le gouverneur de province, Richard Muwej.

Accusé d’avoir filmé les positions militaires dans le but de livrer les images à leurs « ennemis », le journaliste a été tiré par les habits et jeté dans le coffre d’un véhicule des FARDC, à destination de la DMIAP où il est enfermé dans un cachot sans avoir été entendu.