JED exige la libération d’un journaliste détenu depuis près des deux semaines à la prison de Lubumbashi

Journaliste en danger (JED) exige la libération immédiate d’un journaliste détenu depuis 12 jours successivement au parquet de grande instance de Lubumbashi et à la prison centrale de Kasapa, à Lubumbashi, chef-lieu de la province du Haut-Katanga (Sud-est de la RD Congo)

Selon les informations recoupées par JED, Jean Pierre TSHIBITSHABU, journaliste indépendant œuvrant à Kasumbalesa, cité située à environ 100 km de Lubumbashi, a été arrêté, le 31 juillet 2017, par un groupe d’agents des services spéciaux, en tenue civile.

Le journaliste a été appréhendé au moment où il couvrait à Lubumbashi une marche pacifique du mouvement citoyen dénommé « la Lutte pour le Changement (LUCHA) » qui réclamait l’organisation des élections au mois de décembre 2017, conformément à un Accord signé par les acteurs politiques congolais.

Conduit et détenu pendant quelques heures dans les installations du parquet, Jean Pierre TSHIBITSHABU a été transféré, dans la soirée, à la prison centrale de Kasapa où il est encore détenu sans jugement.

Journaliste en danger (JED) est extrêmement inquiète de la détention, pendant près des deux semaines, du journaliste Jean Pierre Tshibitshabu et demande aux autorités judiciaires de lubumbashi d’ordonner la libération de ce journaliste sur lequel ne pèse aucune prévention.