Dernieres Alertes

  •  Kasaï Central : L’armée et les miliciens font régner la terreur sur la presse

    Kasaï Central : L’armée et les miliciens font régner la terreur sur la presse

    lundi 13 février 2017 22:58
  • Fin du mandat du Président Kabila : Des attaques en série contre les journalistes et contre les médias

    Fin du mandat du Président Kabila : Des attaques en série contre les journalistes et contre les médias

    vendredi 23 décembre 2016 14:36
  • Censure et violences contre les journalistes : JED et RSF redoutent une sombre fin de mandat pour le Président Kabila

    Censure et violences contre les journalistes : JED et RSF redoutent une sombre fin de mandat pour le Président Kabila

    vendredi 16 décembre 2016 15:19
  • Kasaï Oriental : JED dénonce la censure imposée aux médias et appelle à ne pas obéir à un ordre illégal

    Kasaï Oriental : JED dénonce la censure imposée aux médias et appelle à ne pas obéir à un ordre illégal

    jeudi 15 décembre 2016 14:03
  •  Haut-Lomami : Trois ans de prison pour un homme qui a attaqué un média à la hache

    Haut-Lomami : Trois ans de prison pour un homme qui a attaqué un média à la hache

    mercredi 14 décembre 2016 09:03

Emissions JED

A LA UNE

Kasaï Central : L’armée et les miliciens font régner la terreur sur la presse

Fin du mandat du Président Kabila : Des attaques en série contre les journalistes et contre les médias

Censure et violences contre les journalistes : JED et RSF redoutent une sombre fin de mandat pour le Président Kabila

 

 

 

 

 

« Ethique, Déontologie et Sécurisation des journalistes pendant les élections », au centre de préoccupation des Organisations professionnelles des médias

La Table Ronde organisée par l’Union Nationale de la Presse du Congo (UNPC), l’Observatoire des Médias Congolais (OMEC) et Journaliste en danger (JED) avec l’appui d’Internews, de RCN Justice et Démocratie et de Reporters Sans Frontières s’est ouverte le 21 juillet 2016,

à l’Hôtel Africana Palace, dans la commune de Lingwala, à Kinshasa, sous le thème : « Ethique, Déontologie et Sécurisation des journalistes pendant les élections ».

Cette Table Ronde a été organisée dans le cadre de la célébration, le 22 juillet 2016, du 37ième Journée Nationale de la Presse et a réuni une soixantaine des professionnels des médias et d’experts du secteur médiatique congolais.

Après la présentation du programme du jour par le modérateur, il a été prononcé trois mots par les organisateurs soit le Président de l’OMEC, Polydor Muboyayi, le Président de l’UNPC, Joseph Boucard Kasonga Tshilunde, et le Secrétaire général de JED, Tshivis Tshivuadi.

M. Muboyayi, après les souhaits de bienvenue adressés aux participants ainsi qu’aux invités, a expliqué que la Table Ronde allait marquer un temps d’arrêt pour jeter un regard critique sur le chemin parcouru par la Corporation pendant les douze dernières années, de prendre acte des faiblesses relevées avant de se remettre  sur la brèche, l’objectif demeurant  la poursuite de l’œuvre de construction d’une nouvelle presse.

Il a mis en garde les professionnels des médias contre diverses sollicitations dont ils pourraient faire l’objet en période électorale de la part des acteurs politiques. Ce qui justifie la tenue de cette Table Ronde dont l’objectif est de réarmer moralement les journalistes contre les dites sollicitations de nature à les pousser à commettre des actes contraires à leur responsabilité morale.

Le président de l’UNPC a, quant à lui, relevé le caractère particulier de la date du 21 juillet, laquelle coïncide avec la clôture du Congrès tenu voici deux ans et ayant permis à la Corporation de retrouver son unité et sa notoriété. Et de saluer le succès de l’action d’envergure lancée le lundi 20 juin 2016, à savoir l’opération « Lundi sans presse et sans crédit » et réussie grâce à l’unité et la solidarité au sein de la profession.

Il a rappelé, dans le contexte, la volonté de l’organe fédérateur de veiller à la formation permanente des professionnels des médias. Il a remercié les partenaires Internews et RCN pour leur appui spontané et a terminé par féliciter l’OMEC et JED pour la mutualisation des énergies pour être ensemble et réussir cette Table Ronde.

Pour sa part, le Secrétaire général de JED, saluant la présence nombreuse des Confrères à cette Table Ronde, s’est réjoui de constater que les uns et les autres appréhendent l’intérêt et l’actualité du thème choisi pour cette Table Ronde.  Il a insisté pour que la problématique de la sécurité ou la sécurisation des journalistes pendant la période électorale ne soit ni sous-estimée ni dramatisée outre mesure ; sachant bien que les journalistes et les médias congolais évoluent dans un environnement hostile à tous égards.

 D’où, a-t-il tenu à relever l’intérêt que comporte cette Table Ronde aux fins de sensibiliser les professionnels des médias au respect des règles et principes régissant notre noble métier, d’une part, et d’autre part, de réfléchir et proposer aux pouvoirs publics un cadre de concertation mutuelle. L’objectif étant de garantir la prévention des risques d’atteintes au travail et à l’intégrité physique des journalistes ; mais également de minimiser sinon éradiquer les manquements des journalistes à leurs droits et devoirs pendant la période électorale.

Le Président du Conseil supérieur de l’audiovisuel et de la communication (CSAC), qui a ouvert officiellement les travaux, est revenu sur la responsabilité des professionnels des médias pendant la période électorale. Il a insisté sur le fait que les médias ne devraient aucunement être le lieu où se cristallisent les contradictions entre les hommes politiques.

Pour Monsieur Tito NDOMBI en effet, les journalistes oublient parfois qu’ils ont un super pouvoir qu’ils devraient manier avec délicatesse et prudence. Il a enfin appelé les journalistes à ouvrir leurs colonnes et leurs programmes à toutes les opinions et à toutes les tendances de sorte à faire participer l’ensemble des forces sociales au débat sur les questions d’intérêt national.

Le mot du président a clôturé la cérémonie d’ouverture et le début proprement dit des travaux de la Table Ronde.  Plusieurs interventions ont été faites par des professionnels des médias et experts du secteur des médias congolais.

A l’issue de ces travaux, plusieurs recommandations ont été faites tant à l’égard des pouvoirs publics que des organisations professionnelles.

 

Recommandations

Nous, journalistes professionnels réunis du 21 au 22 juillet 2016 à Africana Palace, dans la commune de Lingwala, dans le cadre de la célébration de la 37ème Journée nationale de la presse, à l’initiative de l’Observatoire des Médias Congolais (OMEC), de l’Union Nationale de la Presse du Congo (UNPC) et de Journaliste En Danger (JED), à une table ronde sur le thème : « Ethique, déontologie et sécurisation des journaliste pendant les élections » ;

Après avoir suivi plusieurs interventions faites par des professionnels des médias et experts du secteur des médias congolais mettant l’accent sur la problématique, le manque de l’application du Code  de Déontologie du journaliste congolais ;

Vu la nécessité de sensibiliser les professionnels des médias sur les mécanismes d’autoprotection en cette période électorale, déjà entachée de plusieurs germes des conflits politiques et des tensions  qui débouchent, comme en 2006 et 2011, sur les attaques dirigées vers les médias et les journalistes.

Recommandons :

  • Le renforcement des mécanismes de régulation et d’autorégulation ;
  • La mise en place d’un cadre de concertation entre les pouvoirs publics et les organisations professionnelles ;
  • La vulgarisation des textes qui régissent la profession à travers des campagnes auprès des professionnels, ainsi qu’aux services publics ;
  • Le respect par le journaliste du Code  de déontologie et de la Charte des responsabilités du journaliste en période de crise ;
  • La Mise en exécution des dix recommandations des premières journées  déontologiques tenues à l’hôtel Venus du 3 au 5 mai 2015;
  • La vulgarisation des dites recommandations auprès des professionnels des médias, des pouvoirs publics et des partenaires du secteur médiatique congolais ;
  • La remise en selle du Plan directeur de la Presse nationale, particulièrement les volets consacrés à la formation des journalistes et au développement des médias;
  • Le respect des prescrits de l’ordonnance-loi 81/012 du 2 avril 81 portant statut du journaliste en RDC dans le recrutement des journalistes ;
  • A L’UNPC : de travailler en collaboration avec le patronat de la presse dans les procédures de recrutements des journalistes;
  • La redynamisation de la commission de formation de l’UNPC afin de proposer un plan d’actions sur les besoins de formation et leur  modus operandi;
  • L’exigence de promouvoir pendant la période de stage une double formation des journalistes :
    • Sur le plan professionnel : le stagiaire doit être formé techniquement et professionnellement en collaboration avec les écoles de journalisme;
    • Sur le plan d’éthique et déontologie : le stagiaire venant de l’école de journalisme doit passer 12 mois de stage et suivre au moins deux séminaires sur l’éthique et déontologie de la profession. Celui qui vient d’autres filières doit passer 24 mois de stage et suivre au moins 4 séminaires. Et, transmettre leur dossier à l’UNPC où il signe un acte d’engagement;
    • L’organisation tous les trois ans des séminaires de recyclage sur les expériences acquises sur terrain en tenant en compte de l’évolution des nouvelles technologies de l’information et de la communication tant dans le monde que dans notre pays pour ceux qui sont déjà dans la profession ;
    • La création d’un centre de formation et de remise à niveau des journalistes;
    • La lutte pour la mise en œuvre de l’article 13 de la loi 96/ 002 du 22 juin portant modalités de l’exercice de la liberté de la presse ;
    • La mise sur pieds au sein de chaque rédaction,  d’un staff directif chargé de filtrer les informations conformément aux règles de la profession;
    • L’octroi d’un salaire décent aux journalistes.

Emission Audio JED

JED PAGE FACEBOOK

facebook joomla likes module

  

Recherche

Flux RSS ou ATOM

      

Membre JED



Contactez-nous

 Journaliste en Danger

 

21, av. Nyembo Q/Socimat, C/Gombe réf:Haute Cour Militaire

Kinshasa/Gombe. B.P. 633 Kinshasa 1                                                                                              

Téléphone: 081 9996 353 ou 099 99 96 353

E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

République démocratique du Congo

Gallerie Photos

Aller au haut