Dernieres Alertes

  •  Kasaï Central : L’armée et les miliciens font régner la terreur sur la presse

    Kasaï Central : L’armée et les miliciens font régner la terreur sur la presse

    lundi 13 février 2017 22:58
  • Fin du mandat du Président Kabila : Des attaques en série contre les journalistes et contre les médias

    Fin du mandat du Président Kabila : Des attaques en série contre les journalistes et contre les médias

    vendredi 23 décembre 2016 14:36
  • Censure et violences contre les journalistes : JED et RSF redoutent une sombre fin de mandat pour le Président Kabila

    Censure et violences contre les journalistes : JED et RSF redoutent une sombre fin de mandat pour le Président Kabila

    vendredi 16 décembre 2016 15:19
  • Kasaï Oriental : JED dénonce la censure imposée aux médias et appelle à ne pas obéir à un ordre illégal

    Kasaï Oriental : JED dénonce la censure imposée aux médias et appelle à ne pas obéir à un ordre illégal

    jeudi 15 décembre 2016 14:03
  •  Haut-Lomami : Trois ans de prison pour un homme qui a attaqué un média à la hache

    Haut-Lomami : Trois ans de prison pour un homme qui a attaqué un média à la hache

    mercredi 14 décembre 2016 09:03

Emissions JED

A LA UNE

Kasaï Central : L’armée et les miliciens font régner la terreur sur la presse

Fin du mandat du Président Kabila : Des attaques en série contre les journalistes et contre les médias

Censure et violences contre les journalistes : JED et RSF redoutent une sombre fin de mandat pour le Président Kabila

 

 

 

 

 

JED pour la mobilisation des moyens pour une presse responsable

Les Organisations professionnelles des médias et le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel et de la Communication (CSAC), regroupés au sein d’une plate-forme dénommée « Dynamique du 27 mai » ont organisé, le mercredi 6 juillet 2016,

dans une des salles de conférence d’Africana Palace, dans la commune de Lingwala, une conférence de presse axée sur un thème déterminant : «Les voies et moyens de la viabilisation des médias congolais».

Cette Conférence de presse de présentation officielle de la Dynamique du 27 mai à la presse nationale a débutée par un mot introductif du Secrétaire général de JED, Tshivis Tshivuadi.  Pour ce dernier, cela n’arrive pas tous les jours, que des journalistes décident de convoquer une Conférence de presse, face à d’autres journalistes, pour parler de leurs propres problèmes.  « La Conférence de presse de ce jour rentre donc dans l’ordre de ce que l’on peut considérer comme « l’inhabituel ». L’inhabituel qui pourrait constituer un moment inédit de la profession. Un moment inédit lorsqu’on regarde toutes ces organisations et toutes ces têtes couronnées de la presse, acteurs-clés du secteur des médias de notre pays, qui décident, pour la première fois, de se mettre ensemble, dans une sorte de « Front uni de la presse », a déclaré le Secrétaire général de JED. 

Moment inédit pour la profession….        

M. Tshivis Tshivadi a argué sa pensée en précisant qu’il s’agit d’un moment inédit pour la profession aussi parce que le sujet de cette conférence de presse, devrait constituer un tournant dans la recherche des voies et moyens de pouvoir redonner à la presse congolaise ses lettres de noblesses ; réhabiliter ou rétablir le pouvoir perdu des médias.

La Dynamique du 27 mai, est-ce une méga structure de la profession ?  La réponse négative à cette question a été donnée par le Secrétaire général de JED. La « Dynamique du 27 mai », est née d’un constat et d’une prise de conscience. Le constat c’est que,  le secteur des médias de la RDC connait et traverse effectivement une profonde crise qui met en péril le projet démocratique du pays. Selon M. Tshivis Tshivuadi, la profession fait face à plusieurs défis qu’aucune de ces Organisations prises séparément n’est pas en mesure de relever. La prise de conscience, c’est que si rien n’est fait pour relever ces défis, la profession et le métier de journaliste risque de disparaître  dans l’environnement politique congolais. Les Organisations professionnelles des médias congolais, membres de la Dynamique, se sont donc accorder sur le fait que, quand on partage la même vision et que l’on poursuit les mêmes objectifs, il faut jouer collectif pour être plus efficace.

Au regard des maux et défis qui apparaissent comme des obstacles et pesanteurs à l’émergence d’un secteur des médias fort, indépendant et professionnel, les membres de la « Dynamique du 27 mai » ont estimé qu’il était  important et même urgent que les acteurs clés du secteur des médias, dans leurs diversités, puissent se réunir, d’abord pour prendre conscience de la gravité de la situation qui prévaut dans notre secteur des médias, mais surtout pour que nous puissions nous accorder sur les solutions à apporter ou à proposer pour faire face à cette grave crise qui prévaut.

Avant de fixer les contours de cette conférence, et de passer la parole au Président de l’UNPC, M. Tshivis Tshivuadi a rappelé l’organisation par la Dynamique du 27 mai les mois derniers (mai et juin 2016) d’un Colloque sur la Responsabilité du journaliste, et le Séminaire sur le financement alternatifs des médias. Les deux activités vont de pair, selon l’adage qui dit : « pour pratiquer la vertu, il faut un minimum des moyens ».

 

… Ensemble pour réfléchir sur la bonne marche de la profession

 

Prenant la parole, à son tour, le Président de l’UNPC, Boucard Kasonga Tshilunde, a rappelé  qu’en date du 27 mai, plusieurs organisations professionnelles des médias s’étaient mises ensemble pour réfléchir sur la bonne marche de la profession. A l’issue de plusieurs rencontres est née La Dynamique du 27 mai. Plusieurs activités ont été organisées par la Dynamique, notamment un Colloque sur la responsabilité du journaliste en période de crise.

Ces échanges ont permis d’accoucher d’une Charte de responsabilité du journaliste en période de crise, signée le 5 mai 2016. Les mêmes organisations se sont retrouvées de nouveau au cours d’un atelier de haut niveau sur  le thème « Les modèles alternatifs de financement pour les médias congolais »

Selon le Président de l’UNPC, toutes ces discussions nourries avaient pour objectif d’étudier  les voies et moyens de viabilisation des médias congolais. Il a, à cet effet, souligné que tous les indicateurs, tous les rapports publiés ces dernières années et tous les acteurs de la profession le confirment : « la presse congolaise connaît une crise profonde aux effets désormais cumulatifs ».

Cette crise peut se résumer à travers ce constat : Érosion continue du lectorat,  déclin prolongé de la diffusion, réduction régulière du nombre de points de vente, diminution sensible du chiffre d’affaires des ventes, transfert significatif des recettes publicitaires vers d’autres supports dans un contexte de crise économique et de fragmentation de l’offre médiatique…,

Pour remédier à cette situation et éviter la disparition imminente des entreprises de presse dans le pays, la Dynamique propose l’application des régimes de facilité à l’endroit de la presse congolaise. Il s’agit des mesures contenues dans la Loi 096/002 du 22 juin 1996.

Concrètement, la Dynamique du 27 mai propose :

-          l’ouverture des magasins hors taxes pour la Presse, pour alléger le cout d’importation des intrants destinés à la fabrication des journaux ainsi que les productions audiovisuelles.    Ne peut avoir accès que le professionnel de média en possession sa carte de presse. 

-          Le protocole  d’Allègement des Charges de Télécommunications pour la Presse

-          Le Régime d’Abattement Fiscal Particulier pour la Presse

-          La Convention des Tarifs Spéciaux de Transport pour la Presse (Bus-Train-Avion-Bateau)

-          La Plaque d’Immatriculation Presse  (Régime des privilèges, des immunités et des facilités en faveur des professionnels de média, du dédouanement à la circulation), pour ne citer que ces mesures.

 

Plaidoyers auprès des autorités du pays

 M. Kasonga Tshilunde a déclaré, devant les professionnels des médias présents dans cette salle de conférence d’Africana Palace, que la Dynamique vient d’entamer, ce mercredi 6 juillet 2016, des  actions des plaidoyers auprès des autorités du pays pour la concrétisation de ces régimes de facilité à la presse congolaise. « Nous venons d’être reçu en audience par le Ministre de la Communication et Médias, Lambert Mende. La délégation de la Dynamique du 27 Mai est allée expliquer au Ministre ce projet. Il a été intéressé par ce projet en promettant son appui à la Dynamique. Il est prêt à nous précéder dans la concrétisation de certaines actions », a révélé le Président de l’UNPC.  

La délégation de la Dynamique du 27 Mai rencontrera également le Premier Ministre pour obtenir le décret devant permettre l’application de ces mesures ; mais également les Présidents de deux chambres du Parlement pour l’adoption des lois y afférentes.

Au nom de la Dynamique du 27 mai, le Président de l’UNPC a appelé tous les médias ainsi que tous les journalistes à accompagner ces actions qui vont alléger les charges liées au fonctionnement des entreprises de presse.

Après les deux interventions faites par le Secrétaire général de JED et le Président de l’UNPC, les professionnels des médias ont posé quelques questions d’éclaircissement aux ténors de la Dynamique du 27 mai.

 

Emission Audio JED

JED PAGE FACEBOOK

facebook joomla likes module

  

Recherche

Flux RSS ou ATOM

      

Membre JED



Contactez-nous

 Journaliste en Danger

 

21, av. Nyembo Q/Socimat, C/Gombe réf:Haute Cour Militaire

Kinshasa/Gombe. B.P. 633 Kinshasa 1                                                                                              

Téléphone: 081 9996 353 ou 099 99 96 353

E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

République démocratique du Congo

Gallerie Photos

Aller au haut