Tshikapa : Le journaliste Serge Kongolo libéré sous caution

Journaliste en danger (JED) prend acte de la libération, ce vendredi 30 mars 2018  vers 16 heures (heure locale), du journaliste Serge Olivier Nkongolo après 48 heures de détention successivement au cachot du parquet près le tribunal de grande instance de Tshikapa et à la prison centrale de Tshikapa.

Selon les informations parvenues à JED, le journaliste a recouvré sa liberté après paiement d’une caution de 230. 000 Francs congolais (environ 145 dollars américains).

Contacté par JED quelques minutes après sa libération, Serge Olivier Kongolo a rapporté qu’il a été contraint de se présenter chaque mardi et vendredi au parquet. « Peu avant mon transfert jeudi 29 mars à la prison, j’ai été confronté au conseiller juridique du gouverneur de province. J’ai soutenu n’avoir cité personne dans ma publication. Mon plaignant a soutenu qu’il s’était reconnu à travers la photo d’avocat en toge que j’ai publiée ».

Pour rappel,  Serge Olivier Nkongolo, journaliste à la Radio Kilimandjaro, station émettant à Tshikapa, chef-lieu de la province du Kasaï (Centre de la RD Congo), a été interpellé et détenu, le mercredi 28 mars 2018, au parquet près le tribunal de grande instance de Tshikapa pour « diffamation » contre M. Timothé Iyambo, conseiller juridique du Gouverneur du Kasaï à la suite d’un article qu’il a publié sur Facebook.

Dans un communiqué publié, jeudi 29 mars 2018, JED a dénoncé cette arrestation arbitraire, et exigé la libération immédiate et sans condition du journaliste.