Kalemie : Une station de radio pillée par des hommes en armes

Journaliste en danger (JED) condamne fermement  l’attaque armée contre les installations de la Radio Francophone des Grands Lacs, station émettant à Kalemie, chef-lieu de la province de Tanganyika (Sud-est de la RD Congo).

Selon les informations parvenues à JED, la Radio Francophone des Grands Lacs a été prise d’assaut, le dimanche 11 juin 2017 vers 4 heures, par un groupe d’hommes armés, non autrement identifiés, qui ont saccagé un émetteur de 250 Watts ainsi que d’autres matériels de travail de ce média.

Les installations de la Radio Francophone des Grands Lacs, l’une des stations de radio les plus écoutées dans la nouvelle province de Tanganyika, ont été la cible d’attaque d’hommes armés qui ont forcé les portes et fenêtres de ce média en réussissant à s’introduire dans le studio et dans la régie.  N’y trouvant aucun journaliste et technicien, ces hommes armés ont débranché et déboulonné les équipements de transmission d’information, notamment un émetteur de 250 Watts, des microphones, un ordinateur et autres matériels de travail qu’ils ont emporté.

Contacté par JED, Victoire Bitulu, Rédacteur en chef de ce média a déploré cette attaque en indiquant que le bureau de la police se trouve juste derrière le siège de la Radio Francophone des Grands Lacs. « Une enquête est en train de se faire au niveau de la police pour dénicher ces hommes armés qui sont entré par effraction dans nos installations. Avec cet émetteur de 250 Watts, on parvenait à émettre sur une longue distance. Après cette attaque armée, nous sommes contraints d’utiliser un émetteur de secours à faible puissance et nous sommes dans l’incapacité d’assurer une couverture totale », a ajouté le responsable de cette station de radio.

Journaliste en danger (JED) dénonce vigoureusement cette attaque ciblée d’un média et demande à la police de tout mettre en œuvre pour en retrouver les auteurs.